Cairns

Cairns

 

28 Mai 2013
Nous voici arrivés dans le Queensland! Après de nouveau 4heures de vols, nous redémarrons pour la énième fois une nouvelle aventure. Nous découvrons Cairns avec une petite pince au cœur d’avoir laissé derrière nous le Western Australia tellement c’était magique! Mais nous avons quitté le désert pour les tropiques! Sans titre-30

Cette région est très fière de sa grande barrière de corail et des ses archipels mais aussi de sa canne à sucre ainsi que de ses forêts tropicales au taux d’humidité avoisinant les 60-70%, à te demander à la fin de la rando si tu es trempé à cause de ta sueur ou de l’humidité ambiante! J’ai d’ailleurs beaucoup aimé jouer à tarzan avec les lianes!

 

Sans titre-32
C’est aussi une région où il ne fait pas bon de se baigner dans les rivières, à moins d’avoir envie de se faire croquer par de jolies dents!

En se promenant en ville, nous découvrons une galerie d’art aborigène, nous rentrons. Ce n’est pas le boomerang ou le didjeridoo fabriqué en chine, non non c’est bien de l’art! Si j’avais eu un peu plus d’argent, j’aurais acheté leur plus gros tableau! Malheureusement il coutait 16000 dollars… J’aurais pu rester une heure scotché devant tellement il était magnifique!! des gouttes de peintures multicolores faites de pigments naturels partant des bords du cadre et allant vers le centre! Chaque peinture exprime quelque chose, leur culture, leurs esprits, le vent. C’était je pense une belle culture qui aujourd’hui malheureusement s’éteint.

Nous avons d’ailleurs pû découvrir, grâce aux récits de certains habitants ou par plusieurs livres, que l’Australie, malgré sa bonté et sa bienveillance à une blessure récente,honteuse et profonde. La colonisation. Elle s’est faite au détriment des aborigènes présents sur le continent depuis environ 50 000 ans. Au moment de la colonisation, l’Australie a été appelée « terra nullius », une terre vide. Mais on pouvait y dénombrer environ 700 langues et 270 dialectes. Chassés de leurs terres à partir de 1770, parfois exterminés, les aborigènes ont été comptés au recensement uniquement à partir de 1967.. Depuis les années 1970, les gouvernements successifs tentent d’améliorer leur mode de vie. Mais leur espérance de vie est toujours inférieure de 17 ans à la moyenne. Le sort des aborigènes est un thème majeur qui aujourd’hui encore fait de l’ombre à leur fierté nationale…