La Cime Caron, Val Thorens

La Cime Caron, Val Thorens

3 ème jour de vacances, je me réfugie au chalet de la marine, le vent souffle fort, la neige arrive de nouveau.

L’activité à Morzine se calme en cette fin de saison, je profite d’avoir encore mes saisonniers pour prendre mes vacances. Trois semaines au final. Lundi prochain je prendrai mon vol pour retrouver ma famille.  En attendant je suis venu faire un petit séjour à Val Thorens retrouver Mélan et enfin avoir l’occasion de rider ensemble.

 

DSC_0137

DSC_0118

Je me suis décidé à écrire cet article car je voulais vraiment mettre sur papier notre folle ascension. A Val Thorens,  un des plus beau spot photographique est la Cime Caron à 3200 mètres d’altitude ,  on y voit en temps dégagé plus de mille sommets français, suisses et italiens . Nous nous décidons donc à partir après la fermeture des pistes en ski de rando faire cette fameuse ascension.

DSC_8565

DSC_8552

Pause,  je monte à l’étage au restaurant gastronomique, c’est vraiment un super cadre! Un verre de caipiroska servi, je commande un tartare de boeuf maison, mon plat favoris, et un verre de Languedoc Roussillon,  je continue.

DSC_8585

Il faut avouer que nous sommes partis trop tard, plus de deux heures de montées, 900 mètres de dénivelés. Le coucher de soleil avec ses lumières orangées aux sommets se pointe sur environ la moitié de notre trajet. Je ne prend pas la peine d’enlever mon sac pour quelques photos, nous sommes trop bas. Nous arrivons enfin  au sommet après de nombreux arrêts afin de retrouver un minimum de souffle, de nuit… Rien que le temps d’essayer de faire une ou deux photos en haut, d’enlever les peaux sous nos skis, mes doigts brûlaient de froid.

DSC_8537

Nous entamons la descente,  on ne pensait pas mettre tant de temps. Pour éviter de regrimper sur la fin,  nous décidons de prendre la piste noire combe de caron,  manque de chance pour nous,  la température a chutée rapidement,  la piste non damée commence à verglacer.  Autant dire que la descente à la frontale était dure. Au final nous n’avons pas vu grand chose, mais ce petit défi personnel valait vraiment le détour !

Et ce restaurant aussi !