Karijini National Park

Karijini National Park

 

Mon plus beau souvenir d’Australie, si vous fuyez la côte Est, le tourisme et la fête, venez faire un détour à Karijini, faire le vide, se ressourcer et en prendre plein la vue.

Sans titre-22

Le paradis du photographe et amoureux de la nature. Des gorges immenses de plus d’un milliard 500 millions d’années accessibles à pied uniquement si tu t’en sens capable. Des gorges profondes, des parois parfois très glissantes, des passages où ils nous a fallu tenir les sacs à dos et appareils photos à bout de bras, l’eau jusqu’au torse à traverser une rivière, seul passage pour continuer la rando, à côté de serpents de mer apparemment inoffensif! Autant on avait vraiment aimé The Blue Mountains, autant on a vraiment adoré Karijini!

C’est ici même que nous avons foulé la terre rouge, tous ces souvenirs incroyables qui remontent à la surface. Il n’y a pas un jour depuis 1 an et demi ou je ne repense pas à ce lieu idyllique. *note rajoutée le 02/01/2015

Sans titre-20

Sans titre-19

DSC_3644-2

Sans titre-21

Nous sommes donc montés jusqu’ici en une semaine, il faut maintenant tout redescendre en direction de la côte sud. 3 jours pour se faire le retour et attaquer le froid et quelques fois la pluie. Mais nous n’allons pas nous plaindre, nous connaissons d’étranges survivant de ce climat dans une contrée lointaine appelée autrefois la Gaule…

Nous avons quitté l’été à Melbourne pour rencontrer l’automne à Perth, et là, ça caille dur la nuit! Ne pas oublier que nous ne sommes pas si loin de l’Antarctique, les falaises sont brassées par des vagues spectaculaires où les blowholes peuvent être très dangereux. Ce sont des jets puissants remontant entre deux roches.