Easton Maryland

Easton Maryland
Dans le train m’éloignant de New York , la lumière d’un soleil couchant vient s’écraser contre la vitre du train. Les arbres jouant au stroboscope avec cette belle source de chaleur, je regarde les yeux dans le vide les pavillons américains, les gens rentrant chez eux dans leur pick up où leur crossover, jouant de leurs klaxons, la vie américaine !
Pour cet article, je vous propose d’écouter Angel of small death and the codeine scene de Seafret, et également Bitter End de Rag’n Bone, incroyables titres écoutés tout au long de mon trip.
Easton pendant quelques jours à découvrir la campagne américaine parsemée de ranchs ici et là, une bourgade paisible, des boutiques qui sortent des magazines, des jolies rues, bref, une chouette petite ville américaine comme on les aime.
Pour partir de ce joli petit coin de paradis, pas 36000 choix,  le taxi.
En attendant sur le trottoir avec ma grosse valise et mon sac à dos, je retrouve l’oenologue d’hier après midi. J’ai participé à une dégustation de vin autrichien, en associant divers aliments pour bien distinguer les subtilités du vin. Un tasting super intéressant et enrichissant !
Donc on recommence à parler ensemble, il rentre à New York,  moi aussi,  même cab,  même amtrack ! Il connaît un peu la France, fan de la bonne bouffe française, du vin forcément , du bon pain,  et du fromage! C’est juste incroyable d’échanger si facilement.
En entrant dans le train, on s’installe au bar en commandant deux bières locales,  la Dogfish Ipa, et on relance la discussion sur des sujets tels la gastronomie,  la politique, la religion,  les valeurs des hommes,  la méditation,  le pourquoi j’aime la photographie, le fait de réussir à voir les choses autrement, de les vivre réellement et d’en devenir addictif. Le fait également d’aimer partager mon expérience,  un peu de ma vie à la finale avec mes lecteurs, PAUSE. Seconde bière, mon point de vue sur le monde et le sien, tout ça en anglais avec quelques mots en français de temps en temps, son ex femme est française.
Et il finit par me dire que j’ai un bon anglais et que je devrai commencer à rêver en anglais le mois prochain! Quelle rencontre!  on échange nos e-mail,  on gardera contact,  qui sait, une petite soirée pain, vin, fromage, serait pas mal à New York !
Very Nice to meet you!