Lueur d’Automne

Lueur d’Automne

  Je cherchais un titre pour ce nouvel article, le dernier livre de Fred Vargas posé sur ma table basse m’inspire, Temps Glaciaires, il correspondrait fortement à l’ambiance que je veux dégager, je le garde pour cet hiver celui là, cette fois ci ce sera plutôt Lueur d’Automne. Une semaine passée après mon excursion au lac blanc, je souhaitais profiter de mon jour de repos pour partir shooter nos forêts couvertes de leurs magnifiques manteaux d’automne. Un mélange harmonieux de rouge, orange, jaune et vert. Manque de chance, le temps couvert ne me permettra pas de m’éclater avec les lumières et de pousser les curseurs de la saturation à fond. Le temps ici s’est largement refroidi, il annonce de la neige pour nous ce week end. La vue sur les cols se bouche, la pluie devient plus épaisse, je prend la route vers un de mes lieux fétiches, le lac des mines d’or, en espérant toucher ma première neige de la saison. Je suis un vrai gosse, la neige fond au contact de ma main tendue. Je prend quelques photos de ces lueurs d’automne...
45°58’58.6″N 6°53’20.8″E

45°58’58.6″N 6°53’20.8″E

Article et photographies retravaillés en écoutant Rhodes Wishes  http://www.deezer.com/album/11169156   Non ce n’est pas un code confidentiel, ce n’est pas non plus une clé wifi, ne cherchez pas vous ne débloquerez rien avec ça. A l’époque de la génération 2.0 ça pourrait pourtant paraître évident, ou nous prenons des selfies partout et n’importe quand, exportés instantanément sur facebook, instagram ou même snapchat tant qu’il y a une connexion, sinon nous sommes perdus. C’est d’ailleurs une bonne problématique, voyageons, explorons et photographions de si beaux paysages uniquement pour les partager sur les réseaux sociaux ou pour notre propre plaisir ? Peut être un peu des deux…  Aujourd’hui je souhaite vous faire découvrir et partager avec vous ce lieu magique et ce code correspond à ses coordonnées GPS, un endroit ou je m’étais promis d’y remettre les pieds. La Réserve Naturelle Des Aiguilles Rouges, et particulièrement Le Lac Blanc.  Je commence à écrire cet article sur le banc extérieur du MBC à Chamonix, pour ceux qui ne connaissent pas cette micro brasserie, elle vaut vraiment le détour ! Une pinte de pâle ale maison au soleil après 4h30 de rando, quoi de mieux?  8 heures plus tôt.  Je pars de Morzine sous une brume épaisse, l’appareil photo dans le sac à dos, les batteries pleines, les cartes SD vides, je m’achète un sandwich et une carte iGN sur la route, direction Chamonix. La route des grandes Alpes Les Gets-Tanninges est particulièrement belle cet automne.  Je passe Argentière, me gare au col des montets et pars crapahuter dans la montagne.  La première fois que je suis monté au Lac Blanc, je m’étais chargé...